test

Pas dans l'immédiataccepte de distribuer l'info et accueillir les donssouhaite emprunter des packs à plus ou moins brève échéance

GS B Lagos (Nigéria)

titre :

Nous avons étudié différentes productions de Christian Voltz, puis nous avons découvert différents types de matière (métal, plastique, bois, tissu..). Nous avons ensuite lu ses histoires en classe et regardé une des vidéos de CV qui explique comment il réalise ses albums. Nous avons alors inventé une histoire qui est une suite proposée de  »C’est pas ma faute » et fabriqué notre illustration (en respectant les étapes indiquées dans la vidéo). Cest l’histoire de la fermière, qui après ses mésaventures décide d’amener le chat et le chien chez le vétérinaire pour les soigner.  Lorsqu’ils y arrivent, le vétérinaire decide de faire une anesthésie au chat avant de soigner ses blessures. Le chat, terrorisé à la vue de la seringue sort ses griffes et attaque le vétérinaire et les autres animaux.

 

GS _ A Lagos

titre :

Le moustique content d’être débarrassé de l’araignée, est allé chercher tous ses copains moustiques et ils se sont mis à attaquer la fermière, le chat, le chien, le cochon, la vache, le poussin, l’âne. Folle de rage, la fermière appela le fermier et tous les deux, décidés de se débarrasser des moustiques, ont pris insecticide et tue moustique électrique pour tuer les moustiques. La bataille commença…

GS Luxembourg

Le titre : la fermière

Après la lecture du livre de Christian Voltz, nous avons observé les personnages. Nous avons décidé de faire nos fermières en utilisant que des objets trouvés en classe.
Nous avons réalisé deux fermières par groupe de 12 enfants.
Tout d’abord, nous avons réalisé le contour de notre maitresse à la craie au sol. Ensuite nous avons cherché dans la classe des objets pour représenter les différentes parties de notre fermière : pastels, feutres, crayons, élastiques, jeux divers, …
Et voici le résultat !

MS _ A Luxembourg

Julie la fermière

 

Voici notre fermière. Elle s’appelle Julie. Elle a été réalisée par un groupe de 6 enfants à partir de vieux objets très divers collectés dans la classe. Nous avons réalisé 4 fermières et les enfants ont choisi leur préférée. Les objets ont simplement été posés sur une feuille de papier kraft.

 

la fermière dans la maison hantée »

La fermière dans la maison hantée

Après avoir lu l’album « C’est pas ma faute », nous avons cherché tout ce qui peut faire peur à la fermière: des serpents, des fantômes, de la grêle, etc.
Tout cela a été dessiné au feutre et avec des objets de récupération photographiés.
Quel endroit peut être plus effrayant qu’une maison hantée? Nous l’avons donc peinte et tapissée pour mettre en scène une petite fermière relookée et …toujours aussi peureuse!

Merci pour ce projet qui a fait émerger de nombreuses créations d’après le travail de Christian Voltz (abécédaire d’objets de récupération, visages recomposés…) et a permis de plonger les élèves dans les coulisses des albums…

Le cri de la fermière

Ecole de Sainte Marguerite d’Elle le bourg

Nous l’avons appelée : Le cri de la fermière. Nous avons travaillé au début de l’année sur les émotions et depuis nous regardons beaucoup les expressions des personnages que nous rencontrons. Nous avons donc observé cette fermière à la loupe pour recenser toutes les émotions qui la traversent tout au long de l’album.

Les enfants ont eu envie de traduire sa peur à travers un tableau que nous avions déjà observé : Le cri de Munch. Nous avons peint, un fond à la manière de Munch et avons ajouté notre fermière après beaucoup de recherches et manipulation de matériaux (trésors ramenés par les enfants).